Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Rachel : quand 1 startup néo-zélandaise donne figure humaine à son IA

Une startup néo-zélandaise développant des chatbots a dévoilé son dernier humain numérique ; Rachel.

Rachel peut voir, entendre et répondre à vos questions. Elle est un avatar créé par Mark Sagar. M. Sagar, de la société basée à Auckland Soul Machines, s’est donné pour objectif est de créer un lien social entre l’homme et la machine, en donnant à l’intelligence artificielle (IA) un visage humain. “Donc, ce que nous faisons avec Soul Machines c’est essayer de construire le système nerveux central pour humaniser ce type d’ordinateur“, déclare-t-il.

L’objectif de Soul Machines est complexe : les émotions. Le prototype initial, Baby X, pouvait se fâcher et reconnaître des images. La technologie avance si rapidement, qu’une version ultérieure aide actuellement des personnes handicapées en Australie. Et la version suivante est tellement aboutie que sa vidéo Youtube contient un avertissement indiquant que celle-ci n’est pas un vraiment humaine.

La suite ici

(Visited 72 times, 1 visits today)

MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*