Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

[Retour vers le futur #31] Votre prochain smartphone pourrait séquencer votre ADN

CjZf_DHWgAAPrK3

« Software is eating the world. »

La donnée est le pétrole du 21e siècle. Dans un monde qui se digitalise de plus en plus vite, nos données biologiques ont une valeur inestimable, et son pour l’instant peu exploitées à grande voir très grande échelle. En ligne de mire, la possibilité d’analyser de gigantesques volumes de données de santé pour passer d’un modèle curatif à un modèle prédictif.

Et si dès votre naissance vous aviez donné accès à l’ensemble de vos données biologiques à une intelligence artificielle faible du calibre d’AlphaGo au sein d’un cloud ? Ce cloud aurait agréger les données de centaines de milliers voir de millions de personnes. Vos dossiers médicaux, vos radios, vos ordonnances…, tout serait partagé et anonymisé sur ce cloud, bien sûr hyper sécurisé. Les chercheurs pourraient y accéder en permanence en étant assistés dans leur analyse par une intelligence artificielle autoapprenante. Pour autant sommes-nous prêts à ne plus être propriétaires de ces données ? A contrario sommes-nous prêts à renoncer aux gigantesques promesses d’amélioration de notre qualité de vie pour mourir éthiquement correct ?

L’éthique étant une notion toute relative la réponse évoluera probablement au cours du temps. Qui renoncerait à la modification du génome de son enfant si cela pouvait lui sauver la vie ? Qui renonce aujourd’hui à porter un pacemaker pour continuer à vivre ?

La clé d’entrée dans cette ère de fusion du biologique et du digital c’est l’ADN.

Or le prix du séquençage de l’ADN diminue à toute vitesse. Les séquenceurs deviennent de plus en plus rapides, de plus en plus petits. Dans quelques années, vous pourriez acheter une application à 1€ sur un store pour que vos données biologiques soient régulièrement monitorées. Si cela vous semble un peu fou n’oubliez pas ce formidable cheval de Troie qu’est le smartphone. Dès 2017, le SmidgION, un séquenceur, pourra se plugger à votre iPhone. Dans 5 ans ce séquenceur pourrait être devenu miniature, intégrer nos smartphones, et être capable de réaliser votre séquençage en quelques secondes. En parallèle, d’ici là, une bonne partie des 4 milliards d’humains non connectés à Internet nous aurons rejoints. Ils disposeront à leur tour des mêmes capacités ce qui permettra probablement d’accélérer encore la recherche et les découvertes.

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*