Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Stephen Hawking alerte la Chine sur les 2 faces de l’IA

C’est visiblement une obsession qu’ont en commun le physicien Stephen Hawking et l’entrepreneur Elon Musk : voir en l’intelligence artificielle (IA) l’incarnation possible de l’extermination de la race humaine si elle n’était pas correctement utilisée.

« Je crois qu’il n’y a pas de différence réelle entre ce qui peut être réalisé par un cerveau biologique et ce qui peut être réalisé par un ordinateur« , a déclaré Hawking lors d’une vidéo lors de la conférence mondiale Mobile Internet de 2017 à Beijing. « Les êtres humains, qui sont limités par une évolution biologique lente, ne pourraient pas lutter et pourraient être remplacés par l’IA« , a-t-il ajouté.

Ce n’est pas la première fois que Hawking demande une grande prudence vis-à-vis de l’IA, après avoir prévenu qu’il pourrait être « soit le meilleur, soit le pire, qui ne soit jamais arrivé à l’humanité ».

Hawking et Musk ont ​​également signé les Asilomar AI Principles, une feuille de route listant 23s points pour s’assurer que l’IA soit utilisée pour le bien commun. Ces principes se situent dans un cadre créé par l’Institut Future Life (FLI), fondé en mars 2014 par le cosmologue du MIT Max Tegmark, le cofondateur de Skype Jaan Tallinn et le chercheur scientifique de DeepMind, Viktoriya Krakovna. Hawking et Musk font partie du conseil d’administration de l’institut.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*