Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Une peau artificielle pour ressentir la chaleur et le froid

S’inspirant de la nature, des scientifiques ont créé une peau qui détecte la chaleur et permettrait aux robots de détecter les changements de température dans leur environnement. Développée par l’équipe de l’ETH Zurich en Suisse, le matériau imite la façon dont la membrane naturelle d’un serpent agit pour aider l’animal à repérer les proies à proximité. Les chercheurs y sont parvenus en utilisant une solution de pectine, une substance à faible coût qui est principalement utilisée pour épaissir la confiture. Ils ont d’abord mélangé la solution de pectine avec du chlorure de calcium, puis l’ont déshydratée pour créer un matériau transparent et souple. Contrairement à l’électronique traditionnelle, qui détecte les variations de température via les courants d’électrons, ce film détecte les variations de température grâce aux courants ioniques ; le même processus que celui des serpents.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*