Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

USA : projet de loi pour pénaliser le refus des salariés à se soumettre à un test génétique

Le 8 mars 2017, le House Committee on Education and the Workforce a adopté un projet de loi qui permettrait aux entreprises d’imposer des sanctions importantes aux employés refusant de se soumettre à des tests génétiques dans le cadre de programmes sur le bien-être au travail. Si ce projet aboutit vers une loi,  alors les lois fédérales existantes protégeant la confidentialité génétique et la non-discrimination, dans le cadre de programmes de bien-être au travail, deviennent caduques. Dans ce cas, un employé porteur du  gène de Huntington pourrait payer un coût plus élevé pour les prestations, et ce des décennies avant qu’il ne soit malade. Plus grave, ses enfants, qui seraient exposés à un risque de 50% porter le gène, pourraient également payer des primes d’assurance plus élevées.

source

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*