Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

Virage commercial d’OpenAI qui vend désormais son générateur de texte

deep tech innovation IA OpenAI

Image par Markus Winkler de Pixabay

L. Bardon . - Il y a cinq ans nous nous interrogions sur les véritables raisons derrière la création d'OpenAI. Le prétexte original : Elon Musk et Sam Altman s’inquiètent de la possibilité qu’une intelligence artificielle prenne un jour le contrôle du monde. Les deux entrepreneurs avaient donc décidé de créer une “petite” organisation (dotée d’1 milliard de dollars) à but non lucratif pour maximiser les capacités de l’intelligence artificielle, et surtout partager ces connaissances avec n’importe qui le souhaitant. Depuis, OpenAI est devenu un acteur de poids attirant les meilleurs chercheurs en IA actuellement chez Google et Facebook. Et Microsoft ne s'y ait pas trompé lorsque le géant de l'informatique a investit un milliard dans OpenAI. Au-delà de son rôle de recherche et d’intendance à long terme, OpenAI a réalisé d’énormes progrès dans les applications matérielles et logicielles orientées IA. La mission d’OpenAI, maintenant stimulée par l’infrastructure cloud de Microsoft et la mise à disposition de nouveaux capitaux, pourrait jouer un rôle vital dans notre conception collective, la réglementation et l’atténuation des risques du développement de l’IA au cours de la prochaine décennie. Elon Musk et Sam Altman misent sur la clé de voute des avancées en IA, c’est-à-dire le binôme talents/données. 

Au printemps dernier, l’institut de recherche sur l’intelligence artificielle OpenAI a déclaré qu’il avait rendu les logiciels si performants pour générer du texte – y compris de faux articles de presse – qu’il était trop dangereux de les diffuser. Cette déclaration e a été rapidement effacée lorsque deux récents diplômés de maîtrise ont recréé le logiciel et qu’OpenAI a publié l’original, affirmant que la conscience des risques était devenu suffisante.

Open AI est maintenant de retour avec un générateur de texte plus puissant et un nouveau pitch : Payez-nous pour le mettre au service de votre entreprise. OpenAI a récemment lancé un service accessible dans le cloud qu’une poignée d’entreprises utilisent déjà pour améliorer la recherche ou fournir un retour d’information sur les réponses à des problèmes mathématiques.

Ce lancement du premier produit commercial d’OpenAI achève la métamorphose. Un institut de recherche créé pour concurrencer les géants technologiques de l’IA les met désormais au défi dans l’arène plus banale de la vente de services dans le cloud aux entreprises.

Les nouveaux générateurs de texte d’OpenAI sont formés à partir d’une collection de près de mille milliards de mots collectés sur le web et dans des livres numérisés, sur un supercalculateur doté de centaines de milliers de processeurs que la société a payé à Microsoft pour le construire.

La suite ici (Tom Simonite)

(Visited 13 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

%d blogueurs aiment cette page :