Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

L’Inde s’oppose à la “colonisation” technologique par les géants de l’Internet

Au cours des derniers mois, les organismes de réglementation et les ministres de l’ensemble du gouvernement indien ont déclaré leur intention d’imposer de nouvelles règles strictes à l’industrie technologique. La nouvelle réglementation mettrait fin à la liberté dont jouissent depuis longtemps les géants technologiques américains dans ce pays de 1,3 milliard d’habitants, qui est le marché qui connaît la croissance la plus rapide au monde en nombre d’utilisateurs d’Internet.

Les propositions comprennent le même type de limites que celles mises en place par l’UE sur ce que les grandes plateformes peuvent faire des données personnelles des utilisateurs, l’obligation pour les sociétés de technologie de ne stocker certaines données sensibles sur les Indiens qu’à l’intérieur du pays, et des restrictions sur la capacité des sociétés de commerce électronique étrangères à vendre à des prix inférieurs à ceux des entreprises locales. Les changements politiques en cours en Inde pourraient bien contribuer à la fracture de l’Internet mondial. Pour Google, Facebook, Amazon et d’autres, les mesures prises par l’Inde freineraient une manne commerciale lucrative ;  surtout après que ces acteurs aient été bloquées en Chine. L’Inde était devenue le prochain Eldorado pour la croissance de ces entreprises.

La suite ici(Vindu Goel)

(Visited 14 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*