Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

L’intelligence artificielle sait maintenant aussi lire

learningAI

Le monde a fait un bond de 5 ans en accédant au moteur d’intelligence artificielle de Google. Les programmes d’intelligence artificielle savent maintenant : écrire, rivalisent avec l’Homme au jeu de Go, se sont emparés de Wikipédia ou Google search, font des découvertes scientifiques, gèrent des fonds d’investissementdétectent nos mensonges, conduisent, voient, “rêvent”, curatent du contenu, apprennent à lire des radios…  La plupart de ces progrès ont été réalisés grâce à des réseaux neuronaux alimentés par d’énormes quantités de données pour apprendre ce qui complexifie le processus. Des chercheurs viennent d’utiliser une nouvelle technique : “Bayesian Program Learning Framework” grâce à laquelle un programme d’intelligence artificielle a appris à lire. Ce dernier n’imite plus la façon dont les enfants apprennent à lire ou à écrire, mais plutôt la façon dont les adultes, qui savent déjà comment, apprennent à reconnaître ou re-créer de nouveaux caractères.

La suite ici

(Visited 66 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*