Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

Quand les robots et les prothèses disposeront de la motricité fine

Illuminated%20brain%20resized

Si les machines sont suffisamment puissantes pour battre les humains aux échecs, au Jeopardy ou au jeu de Go, les robots éprouvent toujours de grandes difficultés à acquérir les gestes précis de nos mains. Les robots ne savent pas faire cuire un gâteau ou tondre la pelouse par exemple. En fait un enfant de 2 ans a une meilleure maîtrise de ses mains que les robots aujourd’hui. Un neuroscientifique s’est attaqué au problème. Il étudie justement le lien entre nos cerveaux et nos mains à la Western University pour aider les victimes d’AVC et d’autres à ré-acquérir la motricité fine. Une fois que nous aurons compris comment notre cerveau contrôle les gestes de la motricité fine , nous serons capables de concevoir des robots et des prothèses disposant des mêmes capacités.

La suite ici

(Visited 127 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :