Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La Chine crée une gigantesque base de données ADN « orwelienne »

big brother photo

Photo by loppsilol

Au nom de la sauvegarde de ses 1,4 milliard d’habitants, la Chine a recueilli des informations biométriques auprès de millions de personnes qu’elle juge comme étant une menace potentielle (parmi lesquelles les Uyghurs, travailleurs migrants et les étudiants universitaires) pour constituer une base de données ADN nationale. Le ministère chinois de la sécurité publique, qui supervise la base de données, a déjà collecté des informations pour plus de 40 millions de personnes. La Chine affirme posséder la plus grande base de données ADN. À titre de comparaison, aux États-Unis, l’indice national d’ADN du FBI compte 12,7 millions de profils de délinquants. Les citoyens ordinaires, qui ne sont ni reconnus coupables ni sous le coup d’une enquête pour un crime, peuvent être soumis à des demandes de prélèvement d’échantillons de sang auprès des autorités locales, sans savoir comment ces données seront stockées ou utilisées.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*