Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La “confiance” numérique est-elle déjà irrémédiablement compromise ?

digital trust

Il y a 2 semaines 50 experts en cybersécurité se sont réunis autour d’un défi : imaginer un futur dans lequel le monde digital aurait bafoué nos droits et proposer des solutions pour s’en sortir. L’événement, conçu pour définir des solutions en anticipation des potentiels problèmes, a été sponsorisé par Hewlett Foundation et conduit par la Rand Corp. et l’University of California au Berkeley’s Center for Long-Term Cybersecurity. Les 2 workshops devaient répondre à des questions du type : quand la confiance numérique est compromise, comme la rebâtir ? Et comment les personnes s’identifient dans l’intervalle ? Au final une équipe a exprimé ce qui semblait être le sentiment général : les meilleurs solutions à mettre en œuvre sont déjà impossibles à réaliser. Il faudrait revenir en 1995. Ce problème est comparable au réchauffement climatique, nous avons déjà trop tardé pour empêcher de futures catastrophes ; nous pouvons juste agir pour en réduire les effets au maximum. Nous avons déjà recueilli trop d’information d’identité personnelle dans des basse de données non sécurisées, il se produira une rupture.

La suite ici

(Visited 67 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*