Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Une nouvelle procédure permet de recevoir une greffe de rein de n’importe quel donneur

Kidneys transplant

Des médecins ont développé une technique de “désensibilisation” qui permet aux patients de recevoir des transplantions de rein, et ce même de la part de donneurs incompatibles. Les anticorps du patient sont d’abord extraits de son sang. Puis, il reçoit une perfusion d’autres anticorps, le temps que son système immunitaire régénère des anticorps. Si le coût immédiat de cette technique reste élevé (30 000$ pour le processus, 100 000$ pour la transplantation), à long terme, il est de loin bien plus économique que la dialyse (70 000$ par an). Aux Etats-Unis 100 000 personnes sont inscrites sur une liste d’attente pour recevoir une greffe de rein. Les anticorps de 50% d’entre elles attaqueront l’organe transplanté. 20% de ces personnes sont si sensibles qu’il est pratiquement impossible de trouver un organe compatible. Et si ce type de technique s’étendait aux poumons et aux foies ? Des millions de personnes seraient sauvées chaque année.

La suite ici

(Visited 122 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*