Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Cambridge Analytica : l’IA nouvelle arme de propagande politique

“C’est une machine de propagande. Elle cible les gens individuellement et les recrute avec des idées. Le niveau d’ingénierie sociale obtenu est sans précédent. Ce système capture les gens et les attache à une laisse émotionnelle pour ne jamais les laisser partir” a déclaré le professeur Jonathan Albright.

Albright, data scientist à l’université d’Elon, a commencé à étudier de près les sites de fausses nouvelles après que Donald Trump ait été élu président. Au travers de recherches approfondies et d’entrevues avec Albright et d’autres experts clés dans le domaine, y compris Samuel Woolley, chef de la recherche à Oxford University’s Computational Propaganda Project, et Martin Moore, directeur du Centre pour l’étude des médias, il est devenu évident pour Scout que l’ampleur de ce phénomène était beaucoup plus large que quelques fausses nouvelles. Il ne s’agissait que d’un morceau d’un puzzle beaucoup plus grand et sombre, un système d’IA utilisé pour la propagande politique et exploité pour manipuler nos opinions et nos comportements en fonction des agendas politiques.

En automatisant la manipulation émotionnelle via des essaims de bots, une entreprise, Cambridge Analytica a activé une machine invisible qui s’attaque aux personnalités de chaque électeur pour provoquer des ruptures dans l’opinion publique. Si beaucoup des ces technologies ont été individuellement utilisées auparavant et eu quelques impacts, elles constituent ensemble une machine impénétrable de manipulation des électeurs rapidement devenue un nouveau facteur décisif dans les élections du monde entier.

Récemment, Analytica a contribué à l’élection du président américain Donald Trump, a obtenu la victoire dans la campagne pour le Brexit et a mené la campagne de Ted Cruz en 2016.

Comprendre Cambridge Analytica et donc le plus grand système d’IA de propagande, est essentiel pour quiconque veut comprendre le pouvoir politique moderne, construire un mouvement, ou éviter d’être manipulé. L’IA de propagande est devenue la nouvelle condition préalable au succès politique.

Les élections 2016 aux des États-Unis sont terminées, mais l’IA de propagande s’est tout juste échauffée. Elle représente l’émergence d’une nouvelle ère du message politique ; un mur d’acier entre les vainqueurs de la campagne et les perdants qui ne peut être surmonté que par la collecte de données, la création de meilleures analyses de personnalité, le développement rapide d’IA d’engagement, et l’embauche de plus de trolls.

À l’heure actuelle, Trump et Cambridge Analytica sont plus forts que leurs adversaires. Plus ils recueillent de données sur les individus, plus Analytica et, par extension, la présidence de Trump bénéficieront des effets de réseau de leur travail ; et plus il sera difficile de contrer ou de lutter contre leurs messages auprès de l’opinion publique.

source

(Visited 66 times, 1 visits today)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*