Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Cette prothèse de main robotique simule le sens humain du toucher

Les ingénieurs de la Cornell University ont inventé un nouveau type de main robotique disposant du sens du toucher. Pour cela, les ingénieurs ont utilisé des capteurs optoélectroniques (lumière + électronique) souples et extensibles intégrés dans les doigts pour détecter la forme et la texture (Les capteurs dans les prothèses existantes et les mains des robots utilisent des capteurs tactiles plus grossiers pour mesurer la tension.). La nouvelle prothèse est beaucoup plus sensible. Elle peut mesurer la douceur ou la dureté, la quantité de matériau étiré lorsqu’il est touché et la quantité de force à fournir pour que le matériau se déforme. À l’instar des capteurs de prothèses et de robots existants, ces capteurs sont intégrés dans la main au lieu de la surface. Ils peuvent ainsi détecter les forces transmises à travers l’épaisseur de la main du robot  ; simulant ce que sent une main humaine. Plus la prothèse de main se déforme (lorsqu’elle touche un objet), plus la lumière est perdue. Cette perte variable de lumière, telle que détectée par la photodiode, permet à la prothèse de main de «sentir» son environnement avec une sensibilité et une discrimination élevées.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*