Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Chine : 5 géants de l’IA que vous ne connaissez peut-être pas encore

2/3 des investissements mondiaux dans l’intelligence artificielle (IA) proviennent de la Chine, ce qui a permis à cette industrie de croître de 67 % en seulement 1 an. Le China Money Network, l’une des principales sources d’information sur le secteur technologique chinois, a récemment dévoilé le top 50 des sociétés d’IA à surveiller de près. Le gouvernement chinois soutient fortement beaucoup de ces entreprises et espère que le secteur de l’IA atteindra 1 000 milliards de yuans (146 milliards de dollars) d’ici 2030.

1. DJI

DJI domine le marché mondial des drones (détient plus de 70 % des parts de marché) ce qui se traduit par une intégration de plus en plus rapide de systèmes d’IA à grande échelle. Les derniers modèles intègrent systématiquement les principes de conception de l’IA. Le Phantom 4 par exemple utilise la reconnaissance d’image pour éviter les objets.

2. Ubtech Robotics

D’abord centréz sur les robots grand public, l’entreprise adresse maintenant aussi le marché des entreprises. La prochaine étape consiste à concevoir et produire des robots humanoïdes à grande échelle, ce qui signifie affiner l’expertise d’Ubtech en matière d’algorithmes de contrôle de mouvement et de vision par ordinateur.

3. SenseTime

Fondé à l’origine par une équipe de recherche qui étudie l’apprentissage profond à l’Université chinoise de Hong Kong, SenseTime a acquis une renommée internationale en battant Google et Facebook lors de concours de reconnaissance d’images.

4. Cambricon

“Nous espérons détenir 30% du marché chinois des puces intelligentes à haute performance et avoir déployé 1 milliard d’appareils intelligents dans le monde intégrant nos processeurs d’ici 3 ans”, a récemment déclaré Chen Tianshi, l’un des fondateurs. Optimisées pour maximiser les capacités d’apprentissage en profondeur, les puces Cambricon intègrent actuellement des smartphones Huawei.

5. Cloudwalk

Autre géant de la reconnaissance faciale, Cloudwalk, basé à Guangzhou, a commencé à offrir des technologies aux agents de contrôle aux frontières. 24 provinces chinoises utilisent déjà ses solutions de sécurité publique (terminaux de reconnaissance faciale, numérisation aux entrées des portes). L’entreprise a récemment signé un accord pour exporter ses capacités au Zimbabwe, afin de créer une base de données nationale de reconnaissance faciale, la première initiative chinoise de reconnaissance faciale en Afrique.

La suite ici (Digital Media Team)

(Visited 61 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*