Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Facebook veut rompre la barrière des langues

fb-translate

Plus de 1,5 milliards de personnes utilisent Facebook. Et seulement la moitié d’entre elles parlent anglais. Le restant parlent des dizaines et des dizaines d’autres langues ce qui génère des barrières infranchissables entre les utilisateurs. Pour un réseau dit social, la barrière des langues est une épine dans le pied. Peut-être plus pour très longtemps. Lorsque vous souhaitez lire un message sur Facebook dans une langue étrangère, Facebook vous propose instantanément de le traduire. Des millions de personnes vont pouvoir traduire leurs propres posts en 44 langues afin qu’ils soient automatiquement traduits dans votre langue natale lorsqu’ils apparaissent sur votre fil de news. Pour la première fois, Facebook teste son composant multilingue, et bien que le test initial soit limité, l’objectif est bien de faire en sorte que n’importe qui, quelque soit sa langue, puisse échanger avec toute personne dans le monde.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*