Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Google fait 1 pas de plus vers l’IA auto-améliorée

Le PDG de Google Sundar Pichai a dévoilé il y a plusieurs le projet AutoML. Google est parvenu à automatiser une des parties les plus difficiles de la conception de logiciels d’apprentissage en profondeur : définir l’architecture adéquate du réseau neuronal.

Les chercheurs de Google ont créé un système d’apprentissage machine sur base de la technique d’apprentissage par renforcement afin de définir les meilleures architectures pour résoudre les tâches de reconnaissance de la langue et de l’image. Les chercheurs Google ne sont pas seuls. Les ingénieurs de Facebook ont conçu ce qu’ils aiment à appeler un « ingénieur d’apprentissage machine automatisé », selon Wired.

Si ce type d’automatisation pourrait permettre aux non-experts de concevoir et déployer des systèmes d’intelligence artificielle (IA), il pourrait aussi constituer les bases des premières machines capables de prendre en main leur propre évolution, soit une première étape vers les IA auto-améliorées évoqués par les futuristes.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par la 4e révolution "industrielle" impulsée par les NBIC, et par la singularité - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*