Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

IA : 5 enjeux majeurs pour 2018

Voici cinq problèmes épineux auxquels les experts vont s’attaquer en 2018.

1.Le sens de nos paroles
L’un des volets de ce travail vise à donner aux machines le genre de fondement du bon sens et du monde physique qui sous-tend notre propre pensée. Les chercheurs de Facebook tentent d’enseigner aux logiciels à comprendre la réalité en regardant des vidéos, par exemple. Google a bricolé des logiciels qui tentent d’apprendre les métaphores.

2. L’écart de réalité qui entrave la révolution robotique
Pour qu’un robot puisse réaliser une tâche particulière, il doit être programmé. Les robots peuvent apprendre des opérations, comme saisir des objets, en multipliant les essais et les erreurs. Mais le processus est relativement lent. Un raccourci prometteur consiste à former les robots dans des mondes virtuels simulés, puis à télécharger ces connaissances durement acquises dans les corps de robots physiques. Pourtant, cette approche est entravée par le fossé de la réalité, une expression décrivant comment les compétences qu’un robot a acquises en simulation ne fonctionnent pas toujours lorsqu’elles sont transférées à une machine dans le monde physique. Or, l’écart de réalité se réduit. En octobre, Google a fait état de résultats prometteurs obtenus lors d’expériences où des bras robotisés simulés et réels ont appris à ramasser divers objets, y compris des dérouleurs de ruban adhésif, des jouets et des peignes.

3. Protection contre le piratage de l’IA
Le logiciel qui fait fonctionner nos réseaux électriques, nos caméras de sécurité et nos téléphones cellulaires comporte des failles de sécurité. Nous ne devrions pas nous attendre à ce que les logiciels gérant les voitures auto-propulseurs et les robots domestiques soient différents. Or, la complexité des logiciels d’apprentissage machine ouvre la voie à de nouvelles méthodes d’attaque.

4. Au-delà des jeux de société
De grands progrès sur StarCraft ou des jeux similaires en 2018 pourrait présager de nouvelles applications puissantes pour l’IA.

5. Enseigner à l’IA à distinguer le bien du mal
Même en l’absence de nouveaux progrès dans les domaines énumérés ci-dessus, de nombreux aspects de l’économie et de la société pourraient changer considérablement si la technologie existante de l’IA était largement adoptée. Alors que les entreprises et les gouvernements s’empressent de le faire, certaines personnes s’inquiètent des préjudices accidentels et intentionnels causés par l’IA et l’apprentissage machine.

La suite ici (Tom Simonite)

(Visited 45 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*