Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La disparition de Rethink Robotics montre combien il est difficile de rendre les machines vraiment “intelligentes”

Rethink Robotics, pionnier dans le développement de robots plus intelligents et plus “humains”, envisage de fermer ses portes. Le PDG de Rethink, Scott Eckert, a déclaré au Boston Globe que l’entreprise manquait de liquidités car les ventes de ses robots n’avaient pas répondu aux attentes. Mais le sort de Rethink semble aller à l’encontre de celui de l’industrie dans son ensemble. Le secteur de la robotique est, en fait, en plein essor. Selon les derniers chiffres de la Fédération internationale de robotique,  les ventes mondiales de robots ont augmenté de 31 % en 2017 par rapport à 2016, un nouveau record.

La grande majorité des robots ne sont pas très “intelligents” et peu adaptables. Ils peuvent exécuter des tâches avec précision et sans se lasser, mais ils sont facilement perturbés par la complexité du monde réel et sont surtout difficile à programmer. Rethink a essayé de changer la donne au travers de 2 machines sûres et très faciles à utiliser, Baxter et Sawyer. Rethink s’était donné pour objectif de concevoir des robots généralistes, capables d’apprendre presque seuls. Cela exige une vision industrielle de pointe et Rethink était peut-être trop ambitieux vis-à-vis de la technologie disponible aujourd’hui.

L’histoire de Rethink offre peut-être aussi une leçon pour le futur de l’industrie. Les progrès récents de l’intelligence artificielle (IA) pourraient rendre les robots industriels beaucoup plus intelligents et plus utiles. Des approches telles que l’apprentissage en profondeur et l’apprentissage par renforcement pourraient aider les robots à comprendre comment accomplir des tâches complexes par eux-mêmes. Néanmoins, ces technologies n’en sont qu’à un stade très précoce. Leur déploiement commercial pourrait donc s’avérer extrêmement difficile. La disparition de Rethink ne signifie pas que la robotique industrielle n’est pas florissante, ou que les avancées induites par l’IA ne se réaliseront pas. Mais cela montre à quel point il peut être difficile d’innover dans le domaine de la robotique..

La suite ici (Will Knight)

(Visited 49 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*