Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La Finlande facilite l’accueil des réfugiés via la blockchain et 1 monnaie numérique

Pour les réfugiés qui ont obtenu l’asile, il reste des défis majeurs à affronter. Sans papiers d’identité, ils font face à une longue attente pour obtenir des permis de travail ou des comptes bancaires. Et sans accès aux services financiers, ils ne peuvent pas déposer leurs salaires en banque, payer des factures ou commencer à récupérer leur identité. Une start-up finlandaise a donc oeuvré pour proposer une solution : des cartes de débit sans banque.

MONI a développé une carte de débit prépayée qui contourne la contrainte d’avoir nécessairement un compte bancaire ou un document d’identité. La carte est liée à une identité numérique unique stockée sur une blockchain, la même technologie sur laquelle repose le Bitcoin et d’autres monnaies numériques. Il y a deux ans, MONI a collaboré avec le gouvernement finlandais pour verser aux réfugiés leur allocation mensuelle, jusque-là payée en espèces. Ces cartes permettent aux réfugiés de recevoir de l’argent, y compris les salaires lorsqu’ils ont un emploi, et de payer les factures, sans avoir à ouvrir un compte bancaire.

Grâce à la blockchain, les transactions entre les personnes sont instantanées tandis qu’une trace numérique unique est conservé par chacun. Ce système de paiement est moins coûteux et transparent. En plus d’être en mesure de payer et de recevoir de l’argent, les détenteurs de carte peuvent également demander un prêt ou un crédit via leur téléphone portable, que ce soit auprès d’amis ou de sociétés financières. La carte intègre un “cercle de confiance” au sein duquel les utilisateurs choisissent les amis à qui ils seraient prêts à prêter de l’argent, en fixant un montant maximum, et ce de façon réciproque. Les prêts entre amis n’engendrent aucun frais ni intérêt ; et le service est gratuit. Les réfugiés ont également accès à des crédits via les partenaires financiers de MONI.

La suite ici (Alex Gray)

(Visited 38 times, 1 visits today)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*