Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

La modification cellulaire sans les préoccupations de l’ingénierie génétique ?

Mini Brain

Des scientifiques du Gladstone Institutes sont parvenus à transformer des cellules de peau en cellules cardiaques et en neurones, en utilisant uniquement des produits chimiques. Le procédé mis au point pourrait être la bêta version d’un traitement qui permettrait de régénérer des cellules mortes ou endommagées, directement, grâce des médicaments pharmaceutiques. La modification cellulaire sans les préoccupations éthiques qui entourent aujourd’hui l’ingénierie génétique en somme. Grâce aux cocktails médicamenteux les chercheurs ont réussi à obtenir plus de 97% de cellules commençant à battre, une caractéristique inhérente aux cellules cardiaques. Dans une seconde étude, Mingliang Zhang est parvenu, avec la même approche, à créer des cellules souches neuronales chez la souris à partir de cellules de peau.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*