Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

La peau artificielle devient “low cost”

Artificial skin2

 

 

 

 

 

Les caractéristiques naturelles de la peau humaine sont difficilement reproductibles via des matériaux artificiels en laboratoire. Pourtant une équipe de chercheurs d’Arabie Saoudite a réussit à imiter de nombreuses fonctions sensorielles de la peau en utilisant des artifices low cost pour créer une “peau en papier”. Jusqu’ici les chercheurs avaient utilisé des matériaux exotiques comme les nanotubes de carbone ou les nanoparticules d’argent pour créer des capteurs aussi complexes que ceux de la peau. L’équipe saoudienne a elle simplement utilisé du papier bloc notes, de l’éponge, des serviettes en papier et  des feuilles d’aluminium. Au total, une bande de 6.5 cm² coûte 1.67$.

La suite ici

(Visited 98 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :