Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Le premier code éthique applicable à la réalité virtuelle déjà mis à mal

VR medecine

Chaque nouvelle technologie de rupture s’accompagne immanquablement d’une course pour en légiférer les usages. Que ce soit la fission nucléaire ou la médecine moderne au travers du serment d’Hippocrate ces technologies sont toujours rapidement réglementées. Le premier code éthique applicable à la réalité virtuelle est déjà remis en cause. Publié le mois dernier dans Frontiers in Robotics and AI, l’objectif est de proposer une première liste de considérations éthiques qui pourraient émerger et les recommandations d’encadrement associées. Les paradigmes traditionnels de la psychologie expérimentale ont montré que regarder un film ou jouer à un jeu vidéo non immersif ne donnent pas l’illusion de détenir ou contrôler le corps d’une tierce personne. La réalité virtuelle va modifier notre perception de l’humanité mais également notre compréhension de notions “figées” telles que la réalité, l’authenticité… Les chercheurs pointent aussi du doigt l’influence qu’aura la réalité virtuelle sur notre cerveau, contrairement à la télévision ou aux jeux vidéos non immersifs. Une foule d’expériences de psychologie a démontré la plasticité de l’esprit humain et son modelage inconscient par l’environnement.

La suite ici

(Visited 103 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*