Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Le “Project Recode” vise à rendre les cellules humaines invulnérables aux infections

Un consortium a récemment annoncé avoir l’intention de réviser en laboratoire le génome de cellules humaines afin qu’elles résistent aux virus. Le génome d’une personne utilise des “codons” à trois lettres (pensez AGT ou CAT) pour diriger l’assemblage des protéines. Mais il s’avère qu’il y a des codons supplémentaires qui ne seraient pas nécessaires. Le plan est donc simple : se débarrasser d’eux. Pourquoi ? Parce que les virus utilisent les codons manquants pour se propager dans les cellules, de sorte qu’une cellule recodée serait à l’épreuve des virus. Pour y parvenir il faudrait procéder à des modifications génétiques importantes, plus de 400 000 changements sur environ 20 000 gènes humains.  Les chercheurs affirment que de telles cellules “ultra-sûres” pourraient être bénéfiques pour l’industrie biotechnologique, qui utilise des cellules humaines pour fabriquer des médicaments. Selon George Church de la Harvard Medical School, nous serions à l’aube d’humains à l’épreuve des virus.

La suite ici (Antonio Regalado)

(Visited 62 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*