Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

L’émergence d’une marketplace de l’éthique de l’IA

Alors que les entreprises se sont empressées d’adopter des systèmes d’intelligence artificielle (IA) à l’échelle, elles ont aussi accéléré dans la course parcourus d’obstacles éthique que l’IA représente souvent. Les processus d’approbation des prêts et des crédits alimentés par l’IA ont été entachés de biais imprévus. Il en va de même pour les outils de recrutement. Des haut-parleurs intelligents ont secrètement allumé et enregistré des milliers de minutes audio de leurs propriétaires. Malheureusement, il n’existe pas de manuel de bonnes pratiques sur l’éthique de l’IA à l’intention des entreprises, du moins pas encore. Certaines grandes entreprises, dont Microsoft et Google, sont en train d’élaborer leur propre cadre éthique interne. Un certain nombre de groupes de réflexion, d’organismes de recherche et de groupes de défense des droits ont, quant à eux, élaboré une vaste gamme de cadres et de lignes directrices éthiques pour l’IA.

Voici un bref tour d’horizon de certains des modèles les plus influents à émerger ; des Principes d’Asilomar aux recommandations de meilleures pratiques de l’Institut AI Now :

  1. Organization: Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE)
  2. Organization: Future of Life Institute
  3. Organization: AI Now
  4. Organization: Atomium-European Institute for Science, Media and Democracy (EISMD)
  5. Organization: Microsoft

La suite ici (Forbes insights with Intel AI)

(Visited 24 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*