Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Les synapses artificiels vont-ils combler le fossé vers les ordinateurs cognitifs ?

Les systèmes d’intelligence artificielle (IA) sont parfaits pour manipuler d’énormes quantités de données, et tout comme le cerveau humain qui les a inspirés, plus ils sont nourris d’information, plus ils sont performants. Seul problème, ils “tournent” toujours sur du matériel informatique traditionnel. Ils ne sont pas aussi écoénergétiques qu’ils pourraient être. Pour répondre à cela, une équipe de chercheurs travaille sur la conception d’un synapse artificiel qui imite le synapse du cerveau humain en traitant et stockant simultanément des informations. Le device développé fonctionne comme un transistor. Il est composé de deux films minces et de trois bornes ; de l’eau salée agissant comme un électrolyte entre eux. L’étape suivante pour les chercheurs consiste à tester les résultats simulés en produisant un réseau physique de synapses artificiels.

source

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*