Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

L’IA traduit des langues sans supervision humaine

Deux nouveaux articles de recherche détaillent des méthodes d’apprentissage automatique non supervisées capables de traduire des langues sans dictionnaires. Ces méthodes fonctionnent sans disposer parallèlement de textes proches ou identiques dans une autre langue. Les deux projets indépendants l’un de l’autre ont commencé par construire des dictionnaires bilingues sans l’aide d’un humain. Chacun tirant parti du fait que les relations entre certains mots, comme les arbres et les feuilles ou les chaussures et les chaussettes, sont similaires dans toutes les langues. Cela permet à l’IA d’identifier les clusters et les connexions d’une langue et d’apprendre comment fonctionne une autre langue.

Les nouveaux dictionnaires ont ensuite été mis à l’épreuve et optimisé par 2 méthodes appelées traduction inversée et débruitage. La traduction inversée convertit une phrase dans la nouvelle langue avant de la traduire. Si elle ne correspond pas à la phrase originale, l’IA peaufine sa prochaine tentative. Le débruitage fonctionne de la même façon, mais déplace ou remplace un mot ici ou là.

La suite ici (Jackie Snow)

(Visited 53 times, 1 visits today)

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*