Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

On ne peut pas parler de robots sans évoquer le revenu de base

1463154482303169

Les discussions autour du revenu de base, une somme financée par l’Etat et versée à chaque citoyen, avait lieu dans les sombres bureaux des partis d’extrême gauche, ou dans les campus peuplés d’étudiants idéalistes déterminés à résoudre les problèmes de la génération précédente. La conversation portait sur la responsabilité sociale. Ce n’était pas un choix économique, c’était une question morale. D’importantes avancées technologies accélèrent l’automatisation des tâches humaines et donc le remplacement des travailleurs humains, ce qui apporte de nouvelles voix à ce vieux débat. La société d’aujourd’hui pourrait être fortement affectée par les progrès de l’intelligence artificielle et l’automatisation croissante. Les scientifiques et les ingénieurs sont à la recherche de moyens pour éviter le pire avant qu’il ne soit trop tard. Les yeux de l’industrie high tech se tournent vers le revenu de base, et tout le débat à ce sujet est en train d’évoluer tout en prenant une ampleur sans précédent. Bien sûr, tout le monde n’est pas convaincu. La plus grande crainte est que, sans un facteur de motivation, le salaire, les gens ne cessent tout simplement de travailler, ce qui est d’autant plus vrai pour les emplois à bas salaire. Des études à long terme sur l’efficacité d’un tel programme sont clé dans les modalités de mise en œuvre.

La suite ici

(Visited 83 times, 1 visits today)

MNB
A propos MNB

Ingénieur en technologie de l'information, passionné par l'innovation et la singularité. Co-fondateur du think tank virtuel Paris Singularity.

Contact: Site web | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*