Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Pourquoi la conscience ne serait pas réductible à 1 logiciel téléchargeable

« Mes recherche montrent que la conscience a moins à voir avec l’intelligence pure qu’avec notre état  d’organisme vivant et qui respire » a déclaré Seth lors du dernier TED. Après tout, vous ne devez pas être une IA super intelligente pour souffrir. Vous devez être en vie.

La conscience a 2 dimension selon Seth : l’expérience extérieure et l’expérience intérieure. La dimension extérieure, alimentée par ce que nous voyons, sentons ou entendons, génère une expérience qui dépend de la capacité de notre cerveau à fonctionner comme un moteur de prédiction. Le chercheur a diffusé un clip audio confus lors de son intervention, quelque chose d’indiscernable, puis une version un peu intelligible du clip.

« L’information sensorielle traitée par votre cerveau n’a pas changé du tout », a déclaré Seth. Mais quelque chose a changé après avoir entendu le clip moins brouillé. Nos cerveaux avaient des informations pour prédire ce à quoi ressemblerait l’audio brouillé. « Si l’hallucination est une sorte de perception incontrôlée, alors la perception est une sorte d’hallucination », a déclaré Seth. Mais il s’agit d’une hallucination contrôlée, générée par l’interaction entre l’information sensorielle et les prédictions du cerveau. « En fait, nous hallucinons en permanence. C’est juste que nous partageons la même hallucination … Nous l’appelons réalité. De la même façon que notre perception du monde peut être faussée, nous pouvons avoir une perception faussée de nous-mêmes lorsque les mécanismes de prédiction sont défaillants. En fait nous notre perception de nous-mêmes est en permanence faussée comme le montre le fait que nous doutions de nous-mêmes. La dimension interne de la conscience signifie également que l’individu ne peut être réduit à un logiciel biologique téléchargeable sur un robot, aussi intelligent et sophistiqué qu’il soit.

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*