Laboratoire d'idées Deeptech for good : innovation et prospective

Pourquoi notre code génétique a cessé d’évoluer il y a 3 Mds d’années

gene stop evolving 2

Saviez-vous qu’un code génétique universel régissait toute vie sur Terre ? Ce dernier, au travers de règles biologiques, décrit à nos cellules comment traduire l’ADN en protéines, protéines sans lesquelles nous ne pourrions pas survivre. Or cette multitude de propriétés essentielles est décrite via un code génétique statique. Pour une raison jusqu’ici inconnue des scientifiques, il y a environ 3 milliards d’années, il a tout simplement cessé d’évoluer. Une équipe de généticiens de l’Institute for Research in Biomedicine and the Centre for Genomic Regulation pense avoir découvert l’explication. Il y a plusieurs milliards d’années ce code génétique aurait atteint un point de rupture. Pendant des millénaires le code génétique a évolué jusqu’à contenir 3 nucléotides que l’ARN de transfert traduit en une chaîne de 20 lettres d’acido aminés . C’est cette dernière qui permet la création de protéines basiques. Les scientifiques ont découvert qu’à un moment de l’Histoire, l’ARN de transfert a atteint une limite fonctionnelle. Plus de 20 acides aminés et tout le mécanisme d’expression génique s’enraille. Pourquoi c’est important à votre avis ? Une seule réponse : CRISPR/Cas9. Si nous sommes entrés dans l’ère de l’ingénierie du vivant, il n’a jamais été aussi important, pour les scientifiques, de comprendre l’évolution de notre code génétique et des limitations rencontrées.

La suite ici

(Visited 88 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :