Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Quand le “cerveau” des robots contiendra des neurones biologiques

Plusieurs expériences lient biologie et technologie de façon cybernétique avec l’objectif principal de fusionner les humains et les machines. Pour la plupart d’entre nous, un robot est considéré comme une simple machine. Ce dernier doit donc pouvoir être commandé à distance par un humain ou par un simple programme informatique.

Mais qu’en est-il si le robot a un cerveau biologique composé de cellules semblables aux neurones humains ? Dans un proche avenir, les robots pourraient disposer de cerveaux de plus en plus proches du notre. Ce développement soulèvera de nombreuses questions sociales et éthiques. Par exemple, si le cerveau du robot a approximativement le même nombre de neurones humains qu’un cerveau humain, alors pourrait-il, ou devrait-il, avoir des droits semblables à ceux d’une personne? Quid si de tels robots ont beaucoup plus de neurones humains que ceux d’un cerveau humain ?

La suite ici

(Visited 216 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*