Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

[Retour vers le futur #39] Et si vous pouviez rendre votre voiture autonome pour $1,000 ?

1

La semaine dernière je dînais avec un ami qui m’a interrogé sur les voitures autonomes. S’il s’agit d’un sujet dont les médias de masse s’emparent de temps à autre, il peut vous sembler relever d’un futur éloigné, autrement dit peu vous concerner. Et pourtant. N’allez pas me faire croire que vous ne projetez pas ce que votre enfant sera devenu dans 10 ans.

Les taxis autonomes sont déjà parmi nous. Des constructeurs automobiles comme BMW ou Ford vont produire des voitures totalement autonomes d’ici 5 ans. Et selon Elon Musk la technologie sera prête dès 2018 tandis que 50% des véhicules fabriqués seront autonomes dans 7/8 ans.

10 ans ça peut vous paraître long, mais la transformation sera telle qu’elle doit s’anticiper.  Imaginons que dans un futur proche la majorité des véhicules en circulation soit autonome. Ces derniers sont tous reliées en permanence. Plus besoin de code de la route, de panneaux, de feux rouges, de parkings. Plus d’embouteillages, ni d’accidents. Les voitures, les camions, les drones, les avions… autonomes communiqueront entre eux pour se coordonner et optimiser les déplacements tout en utilisant le moins d’énergie possible. Google estime pouvoir diminuer de 90% le parc automobile en circulation par exemple.

Plus besoin de chauffeurs non plus. Rien qu’aux Etats-Unis, 5 millions de personnes sont employées dans le secteur du transport. Tout à coup nous n’aurons plus besoin de chauffeurs de taxis, de bus, de livreurs, de camions de ramassage des déchets… Les bateaux, les avions, tout ce qui bouge pourrait être automatisé. Lorsque la marche vers l’automatisation du transport aura débuté, elle ira très vite. Alors que la plupart des conversations se focalisent sur le bienfait qu’apporteront ses voitures, elles négligent la façon dont se sont opérées dans l’Histoire les transitions similaires. Elles sous-estiment considérablement la vitesse d’adoption des voitures autonomes et les gigantesques bouleversements sociétaux qui en découleront. Les voitures autonomes n’impacteront pas uniquement le secteur du transport. Elles modifieront aussi le rapport des gens à leur maison, la façon dont les villes sont construites, comment les familles conservent le contact, où nous travaillons… En 1900 seulement 4000 voitures étaient vendues aux Etats-Unis, soit 1 pour 20 000 habitants. 17 ans plus tard la transition du cheval à l’automobile était terminée. Aujourd’hui on estime le taux d’utilisation des voitures à 5%. Dans un monde parfait nous n’aurions donc besoin que d’1/20e du parc actuel de véhicules. Etant donné ses capacités de production, les Etats-Unis pourraient donc construire une flotte autonome de véhicules en moins de 7 mois. L’analyse est-elle simpliste ? Probablement.

Et si maintenant je vous disais que pour 1000$, votre véhicule pourrait un jour devenir autonome. Dans sa première version le boîtier Comma One veut permettre à votre voiture d’accélérer, freiner et changer de file sur l’autoroute, seul. Et ce dès fin d’année. D’autres entreprises (Delphi, Mobileye, Oxbotica) visent le même objectif.

Vous pourriez donc plus rapidement que vous ne le pensez disposer d’un véhicule autonome. L’adoption massive des voitures autonomes pourrait être plus rapide que vous ne le pensez. Si la promesse est belle, le cadre doit nous prémunir des dangers d’une transition qui pourrait s’avérer difficile, particulièrement pour l’emploi.

La suite ici

(Visited 61 times, 1 visits today)

Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Co-fondateur de Paris Singularity, think&do tank virtuel d'empowerment citoyen Prospectiviste passionné par la 4e révolution "industrielle"/singularité impulsée par les technologies NBIC(Nano/Bio/Info/Cogno)

Contact: Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*