Think&Do Tank virtuel pour que la 4ème révolution "industrielle" / singularité impulsée par les NBIC soit éthique & sociale

Google fissure la barrière des langues : +60% de précision pour Google Translate

2

Le nouveau système de traduction de Google, Google Neural Machine Translation (GNMT), travaille maintenant sur des phrases entières ce  qui augmente de 60% la précision de la traduction. Ce réseau neuronal « raffine » les données à travers des couches successives de neurones, puis il empile, décode et compose les couches en une phrase traduite. Chaque couche contient un système limitant les erreurs ce qui permet à Google Translate d’être beaucoup plus précis qu’avant. Pourquoi c’est important ? Parce que grâce à l’intelligence artificielle, les plateformes d’apprentissage vont bientôt devenir si personnalisées qu’elles seront en fait individuelles. Alors que Google Translate devient de plus en plus précis, est-ce qu’apprendre une langue étrangère ne va-t-il pas devenir un luxe non nécessaire ?

La suite ici

Partager cet article: Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someoneShare on RedditShare on Tumblr
Loïc Bardon
A propos Loïc Bardon

Futurologue passionné par les NBIC, la singularité et le transhumanisme - Co-fondateur du think&do tank virtuel Paris Singularity - Membre actif de l'institut de recherche technologique virtuel envisioning.io

Contact: Twitter | Plus d'articles

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. [Edito] "L'IA, éducation du futur ?" en 3 idées clés - Paris Singularity

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*